FedEx Newsroom

FedEx Newsroom

47% des PME françaises du secteur des technologies de l’information et des télécoms exportent déjà

Un nouveau rapport fait un état des lieux des tendances et disparités en matière d’exportation selon les secteurs d’activité en France.

October 19, 2015

ROISSY, 19 octobre 2015 — Une nouvelle étude sur les exportations des PME (European SME Export Report*), réalisée par Harris Interactive et commandée par FedEx Express, filiale de FedEx Corp. (NYSE : FDX) et acteur majeur du transport express international, révèle que près de la moitié des PME françaises dans le secteur des technologies de l’information et des télécoms exporte déjà. Toutefois, elles sont encore nombreuses à hésiter à se lancer, passant à côté d’opportunités de développement.

Selon l’étude, près d’une PME française du secteur IT & télécoms sur deux déclare déjà avoir une activité internationale, ce qui les place juste derrière les grossistes et les détaillants (55%), mais loin derrière les PME de l’industrie manufacturière (82%). Leur première destination d’export en Europe est la Belgique (58% des répondants déclarent exporter vers la Belgique), puis la Suisse (42%) et le Royaume-Uni (25%). En dehors de l’Europe, les PME du secteur IT & télécoms trouvent des débouchés vers des destinations très variées : aux Etats-Unis, au Brésil, dans les pays d’Asie, au Mexique ou encore au Nigéria (17% pour chacun d’entre eux).

Les PME françaises du secteur IT & télécoms sont assez hésitantes quant à leurs perspectives d’évolutions à l’international. Parmi celles qui n’exportent pas aujourd’hui, seules 12% ont des plans de développement à l’international dans les trois années à venir. Plus enclines à exporter que les grossistes et détaillants (9%), elles sont toutefois moins nombreuses que les PME du secteur de la santé (15%), et distancées plus largement par les PME de l’industrie manufacturière (43%).

Les PME exportatrices françaises semblent dégager d’importants bénéfices de leur présence sur la scène internationale, celles dont la croissance est rapide (43%) étant plus enclines à exporter que celles qui affichent des résultats stables ou en déclin (29%). En France, les PME exportatrices sont aussi plus optimistes pour leurs perspectives de revenus sur les 12 prochains mois, puisque 61% pensent générer de la croissance contre 46% pour celles qui n’exportent pas.

Si les PME françaises du secteur IT & télécoms sont assez frileuses en matière d’export, elles se sentent toutefois bien accompagnées dans leur démarche (41% des répondants déclarent se sentir épaulés). Les PME de l’industrie manufacturière se classent en tête de liste (64%), suivies par les grossistes et détaillants (44%), les PME du secteur de la santé relèvent quant à elles un vrai besoin de soutien (24%).

Si les PME françaises ont un grand rôle à jouer à l’export et de vrais bénéfices à en retirer, des freins subsistent. Les PME du secteur IT & télécoms citent deux craintes en particulier : le fait de ne pas avoir une présence physique à l’international et l’effort qu’il leur faudrait fournir pour se lancer à l’export (33% chacune).

« Les PME françaises ont beaucoup à gagner à se lancer dans l’export. Nous les accompagnons en régions pour supprimer les freins qui les empêchent de passer le cap. Notre objectif est de les aider à augmenter leur champ d’action. » déclare Tim Horton-Mastin, Directeur Général Ventes France de FedEx Express en France.

You may also like: