FedEx Newsroom

FedEx Newsroom

Entretien avec Felix Finkbeiner

April 27, 2011

« Nous, les enfants, nous pouvons faire changer les choses »

Felix Finkbeiner, né en 1997 à Munich, en Allemagne, a conclu son exposé en janvier 2007 en disant : « Plantons un million d’arbres dans chaque pays du monde ! ». Cette phrase fut la naissance de l’initiative des enfants de Plant-for-the-Planet. Depuis, Felix a tenu des centaines de discours et de présentations, en Allemagne et dans le monde entier, pour inciter plus de 3 000 enfants de 99 pays à planter des arbres, à réfléchir à la notion de justice envers le climat et à agir de façon responsable. L’objectif est de planter un million d’arbres dans chaque pays du monde et de donner l’opportunité à un million d’enfants d’œuvrer en tant qu’Ambassadeurs de la justice pour le climat jusqu’en 2020. Invité à s’exprimer lors de la cérémonie de lancement de l’Année internationale des forêts 2011, qui s’est déroulée à New York en février dernier, Felix a évoqué sa passion pour la planète, l’élan qu’elle a suscité parmi les jeunes du monde entier et ses espoirs pour l’avenir.

Comment ton organisation a-t-elle vu le jour?

Plant-for-the-Planet est née en 2007 alors que je préparais un exposé pour l’école. J’ai été inspiré par Wangari Maathai, qui a planté 30 millions d’arbres en Afrique en l’espace de 30 ans. Après la présentation de mon exposé devant ma classe, mon professeur m’a envoyé dans les autres classes, puis le directeur m’a suggéré de présenter mon exposé dans d’autres écoles. Et c’est ainsi que Plant-for-the-Planet a commencé, avec un premier arbre planté en mars 2007. Un an plus tard, nous tenions notre première conférence de presse, qui a généré 500 articles. Depuis cette date, plus de 4 millions d’arbres ont été plantés et nous comptons plus de 100 000 membres : tous des enfants, dont plus de 3 000 Ambassadeurs de la justice pour le climat à travers le monde.

Comment tes parents et tes proches ont-ils réagi à cette idée?

Nous n’aurions jamais pensé que Plant-for-the-Planet puisse rencontrer un tel succès. Dès le début, mes parents, amis et enseignants m’ont soutenu moi et l’association. Je leur suis très reconnaissant pour leur aide, leurs encouragements et leur soutien. 

Quelle partie de ton travail t’apporte le plus de satisfaction?

La réaction unanime des enfants en faveur de cette cause et leur contribution sont très gratifiants. Plus de 100 000 enfants du monde entier nous ont rejoints et de nouveaux membres s’inscrivent chaque jour. Peu importe où je prends la parole — en Chine, au Japon, en Corée du Sud, aux Etats-Unis, au Mexique ou en Europe — les enfants ont la même réaction : oui, nous voulons faire partie de cette organisation, oui, nous allons prendre notre avenir en mains et oui, nous allons planter des arbres ! C’est formidable de voir que les enfants qui nous ont rejoints ont assez d’assurance pour tenir des discours tout seul et organiser des « planting parties » dans leur pays.

Dans quel domaine penses-tu que vous avez le plus d’influence?

En s’unissant, les enfants peuvent vraiment faire changer les choses. Un moustique ne peut rien contre un rhinocéros, mais mille moustiques peuvent pousser un rhinocéros à changer de direction. Lorsque nous nous unissons et plantons des arbres aux quatre coins de la planète, nous agissons en tant que citoyens de la Terre pour changer le monde.

Quel serait ton meilleur conseil pour la protection de l’environnement?

Le chef d’une tribu indienne nord-américaine m’a dit un jour que le conseil des anciens réexaminait chaque décision selon un critère bien précis: qu’elle soit bénéfique pour les sept générations à venir. C’est la question que nous devons nous poser dans de nombreux domaines : la consommation d’énergie, les produits que nous utilisons ou la façon dont nous partons en vacances. Nous ne devrions pas prendre de décision qui ait un impact sur les générations futures sans en mesurer les conséquences au préalable.

Comment décrirais-tu ta collaboration avec FedEx?

Pour la plupart des adultes, l’avenir se résume aux 20, 30 ou 40 prochaines années  tout au plus. Mais nous, les enfants, nous serons toujours là en 2100 et les difficultés auxquelles ma génération devra faire face sont bien réelles.

pC’est donc maintenant que nous devons nous mettre au travail ensemble et nous engager, consacrer notre temps et notre énergie pour la planète. Je suis très content que nous ayons des partenaires de confiance comme FedEx, qui nous aide à atteindre nos objectifs et à faire passer notre message au plus grand nombre. 

Information complémentaire : En Allemagne, FedEx Express soutient le projet Plant-for-the-Planet « 100 000 arbres pour la région de Rhin-Sieg », qui a pour objectifs de planter 100 000 arbres au cours des trois prochaines années et de sensibiliser les élèves de la région de Rhin-Sieg à la protection de l’environnement. FedEx a fait don de 40 000 dollars à Plant-for-the-Planet et soutient également cette initiative à travers l’organisation d’événements.

You may also like: