FedEx Newsroom

FedEx Newsroom

Les formulaires et les procédures causent plus de retards coûteux que les patrouilles à la frontière canado-américaine

September 28, 2005

Principaux résultats

  • 70 % des entreprises canadiennes affirment que les exportations constituent un volet essentiel de leurs activités commerciales.
  • 75 % ont connu des retards à l’exportation, parmi lesquelles un quart affirment que ces retards touchent 50 % de leurs envois.
  • 75 % signalent que leurs envois sont retenus en file à la frontière, ou attendent d’être traités et examinés par les douaniers.
  • 62 % admettent que les retards sont souvent causés par des documents inappropriés ou des renseignements erronés fournis à la douane.

 
TORONTO, le 28 septembre 2005 – Selon un sondage d’opinion sur le commerce transfrontalier, commandé par FedEx Canada et effectué auprès des exportateurs canadiens, une méconnaissance des procédures et règlements douaniers par les entreprises canadiennes augmenterait inutilement le nombre de retards à la douane.

À l’occasion de ce sondage, mené par Léger Marketing pour le compte de FedEx, la grande majorité des entreprises canadiennes ont affirmé que les exportations étaient vitales pour leurs activités. Néanmoins, les trois quarts des exportateurs canadiens ont indiqué que leurs envois étaient retenus de temps à autre à la douane,  l’autre quart alléguant que cette situation touchait au moins la moitié de leurs expéditions.

Les répondants ont indiqué que les envois étaient fréquemment retenus en file à la frontière en instance d’être traités et examinés par les douaniers, souvent en raison de documents inappropriés ou de renseignements erronés transmis à la douane.

« Le quart des exportateurs ont dit avoir remarqué une augmentation des retards à la frontière canado-américaine, situation qu’ils attribuent à une réglementation plus sévère destinée à accroître la sécurité frontalière », explique M. Dave Scholz, vice-président de Léger Marketing. « En outre, ces retards s’étirent souvent sur plus d’une journée et ont des effets néfastes sur la bonne marche des affaires, induisant des pertes financières et une altération de la réputation. »

Selon une estimation conservatrice de la Chambre de commerce de l’Ontario, les pertes pour le Canada dues aux retards à la frontière s’élèveraient à 8,34 milliards de dollars canadiens par année, soit 952 000 $ par heure[1].

« Chaque jour, des marchandises d’une valeur totale d’un million de dollars canadiens traversent la frontière canado-américaine », indique M. Len Crispino, président et chef de la direction de la Chambre de commerce de l’Ontario. « Les entreprises et les particuliers s’attendent à un passage efficace et rapide de la frontière, favorisant la libre circulation des personnes et des marchandises entre le Canada et les États-Unis. Chaque retard a des répercussions en cascade sur l’économie dans son ensemble. » 

L’étude commandée par FedEx a également permis de constater que la plupart des exportateurs n’étaient pas au courant des futurs changements de la réglementation et, une fois interrogés, ces derniers n’ont pu indiquer correctement à quel moment ils devaient transmettre à la douane les renseignements sur leurs envois.

Même si la grande majorité des entreprises disent subir des retards à la douane, seul un tiers d’entre elles se plaignent d’éprouver des difficultés à expédier leurs marchandises vers les États-Unis.

« Ces réponses laissent entendre que trop d’exportateurs canadiens doivent composer avec des retards à la douane », souligne M. Rajesh Subramaniam, président de FedEx Canada.   « Les exportateurs ont l’impression que ces retards, conjugués à l’augmentation des mesures de sécurité, sont un mal nécessaire pour l’économie transfrontalière,  mais nous pouvons pallier ces problèmes. Il existe des programmes du gouvernement et des services de FedEx qui peuvent aider à réduire ces retards – sans compromettre la sécurité. »

Seuls 38 % des répondants ont dit connaître le programme EXPRES (Programme d’expéditions rapides et sûres), un programme conjoint des gouvernements canadien et américain qui vise à accélérer le transport transfrontalier des marchandises dont la conformité a déjà été approuvée par les douanes.

Malgré une méconnaissance générale, une fois le programme EXPRES expliqué, 81 % des répondants ont convenu que les expéditeurs auraient tout intérêt à s’y inscrire, et 71 % ont affirmé que cette inscription pèserait dans la balance lorsque viendrait le moment de choisir un fournisseur de services.

« Les importateurs et les exportateurs qui adhèrent au programme EXPRES et qui utilisent un transporteur autorisé à participer au programme peuvent réduire de façon importante les retards à la douane, évitant ainsi les frustrations et les pertes de temps et d’argent », poursuit M. Subramaniam.   « L’industrie gagnerait sans conteste à être mieux informée.  FedEx a constaté les bienfaits de l’adhésion au programme EXPRES, car elle peut ainsi transporter les marchandises au Canada de façon efficace, en sachant que tous les documents sont bien remplis et que les envois sont conformes à la réglementation en vigueur. »

Les résultats du rapport sur les expéditions transfrontalières de FedEx Canada ont été établis d’après un sondage téléphonique auprès de 404 entreprises canadiennes exportant des marchandises aux États-Unis. Les résultats sont précis à +/- 4,9 %.

Federal Express Canada ltée

Federal Express Canada ltée est une société de transport et de logistique internationale, qui propose des solutions d’expédition et de commerce électronique intérieures et internationales. Elle utilise des systèmes de suivi en temps réel, des services de dédouanement automatisé et un réseau de transport aérien et routier réservé pour servir les marchés canadiens et étrangers. FedEx emploie environ 5000 employés qui travaillent dans une soixantaine d’établissements d’un océan à l’autre. Pour en savoir plus, vous pouvez visiter www.fedex.ca .

FedEx Trade Networks

FedEx Trade Networks offre des solutions de courtage, de distribution mondiale de fret aérien et maritime, de services consultatifs en douane et en commerce, de technologie de l’information et de facilitation du commerce. FedEx Trade Networks traite plus de cinq millions de déclarations annuellement, ce qui en fait l’une des plus importantes entreprises de production de déclarations en Amérique du Nord. FedEx Trade Networks emploie plus de 3300 personnes réparties dans 17 bureaux au Canada et 53 bureaux aux États-Unis. Visitez ftn.fedex.com pour obtenir un complément d’information sur l’entreprise.

Léger Marketing

Léger Marketing est l’un des groupes de recherche appartenant à des intérêts canadiens   les plus importants au Canada. Les bureaux de Léger Marketing sont situés à Toronto, Winnipeg, Montréal, Edmonton et Québec, de même qu’à New York, Philadelphie, Shanghai et Casablanca. Léger Marketing est aussi le représentant canadien de la prestigieuse association internationale Gallup.

You may also like: