FedEx Newsroom

FedEx Newsroom

Quel(s) modèle(s) de train (s) pour l’acheminement du fret à grande vitesse sur le futur réseau Eurocarex ?

December 13, 2007

13 décembre 2007—En 2006, l’étude de faisabilité lancée par l’association Roissy Carex et conduite par le groupement de consultants spécialisé Elcimaï / Sigma a démontré la viabilité du projet de création d’un service européen de fret ferroviaire à grande vitesse connecté à la plate-forme aéroportuaire de Roissy-Paris-Charles de Gaulle. 

Le projet CAREX a notamment été retenu dans les conclusions des tables rondes du Grenelle de l’environnement comme un projet majeur permettant d’optimiser les performances techniques, économiques et environnementales de la chaine de transport.

Fort de ces avancées très positives, et après avoir multiplié depuis un an les contacts avec ses partenaires en France et en Europe, Roissy CAREX entend aujourd’hui approfondir ses travaux en conduisant un ambitieux programme d’études complémentaires. 

Ainsi, Roissy CAREX lance une première consultation relative à la conception de trains aptes à circuler sur le futur réseau Eurocarex en France et en Europe. L’association appelle donc les grands constructeurs de matériel roulant ferroviaire, à proposer dans le cadre d’un « Dialogue Compétitif », le diagramme général et l’esquisse des rames correspondant aux besoins fonctionnels et techniques.

Dans l’éventail des solutions à communiquer à Roissy CAREX, les constructeurs doivent notamment prendre en compte les exigences suivantes :

  • Les rames devront accueillir les palettes et containeurs aériens les plus communément utilisés par les acteurs du fret aérien.
  • Les trains devront être aptes à rouler dans les pays du réseau Eurocarex et à la vitesse maximum autorisée sur les lignes à grande vitesse.
  • La conception des caisses devra permettre un temps total de chargement ou de déchargement de l’ordre de 15 à 30 minutes. 

Il est également demandé aux constructeurs d’estimer le coût pour les 20 rames à construire et de se prononcer sur les délais de livraison des rames. En effet, les trains devront être sur les rails pour le 31 mars 2012, date de l’inauguration de la 1ère phase du réseau Eurocarex entre les aéroports de Roissy CDG, Lyon Saint Exupéry, Lille Lesquin, Liège, Amsterdam, Cologne-Bonn et Londres.

Parmi les autres temps forts inscrits à l’agenda de Roissy CAREX d’ici mars 2008 figurent :

  • Le lancement du business plan et des études « infrastructure » site par site,
  • La restitution de l’étude « sillons ferroviaires » conduite par Réseau Ferré de France
  • La création du groupement Eurocarex fédérant l’ensemble des entités qui contribuent au développement du projet à l’échelle européenne. 

Une conférence de presse sera organisée en mars 2008 pour faire part des résultats des études complétées pendant l’année 2007 et des prochaines étapes clés du projet.

* Qu’est-ce qu’un dialogue compétitif ?

Le dialogue compétitif est une procédure d’inspiration européenne à laquelle Roissy Carex a volontairement choisi de se référer. 

En effet, cette procédure préserve la concurrence transparente entre les opérateurs économiques, tout on offrant la possibilité de ménager avec les candidats admis à y participer des échanges progressifs en vue de définir ou de développer une ou plusieurs solutions de nature à répondre aux besoins exprimés.

Le recours à cette procédure, qui a l’avantage de la flexibilité, s’avère pertinent lorsque, comme au cas présent, le sujet présente des éléments objectifs de complexité tels qu’une définition, a priori, des moyens techniques de nature à répondre aux besoins, serait préjudiciable à la conception d’un éventail de solutions.

L’association à but non lucratif Roissy Cargo Rail Express, créée en février 2006, a pour objet de promouvoir la création d’un service de fret ferroviaire européen à grande vitesse connecté à l’aéroport de Roissy-Paris-Charles de Gaulle. Présidée par Yanick PATERNOTTE, député de Roissy, Roissy Carex fédère des collectivités territoriales, des acteurs institutionnels et des entreprises. Le projet Carex a reçu le soutien du Président de la République, du Gouvernement français, de Jacques Barrot, Commissaire européen en charge des transports, et a été labellisé au titre du Grenelle de l’environnement.

You may also like: